Le 31 mai 2019, nous décidons de retourner à Nerja, la ville du balcon de l’Europe, et cette fois, nous descendons du Balcon pour nous approcher de la mer, et là, nous découvrons un spectacle aussi beau qu’inattendu …

Flo :

Quand une vague est trop grande pour rentrer complètement dans le cadre d’une photo, vous croyez que c’est parce qu’elle est vraiment grosse ?! Moi oui 🙂 !!

C’est bien la première fois que je vois des vagues aussi grosses, et avec leur projection sur les rochers, cela rend le spectacle encore plus saisissant. Qu’est-ce que c’est bon de profiter d’un tel spectacle gratuitement et inattendu en plus. Et oui ! Le but de notre après-midi était autre à la base, Soso vous en parle plus bas. Dans nos vies qui sont souvent organisées et chronométrées, que c’est bon de tomber sur un spectacle inattendu, et d’avoir le luxe d’oublier le temps et les priorités pour profiter pleinement de ce que la nature nous montre. La nature nous a pas demandé un seul centime pour regarder ce qu’elle a à nous offrir qui valaient bien des spectacles pour lesquelles nous avons déboursé des belles sommes. Sans dénigrer ces événements qui, pour la plupart, valaient ce que nous avons payé, je tiens juste à mettre en lumière cette nature, cette planète qui donne inconditionnellement …


Les vagues étaient d’une telle puissance que je suis persuadé qu’il serait mortel de tomber près de ces rochers et d’être pris dans ce tourbillon infernal. C’est pour ça qu’il était encore plus impressionnant de s’approcher comme je l’ai fait près de ces vagues pour mieux sentir cette puissance de l’eau.


Soso a commencé à me prendre en photo devant ces vagues monstrueuses, et à un moment donné, le drame … Non je ne suis pas tombé, lol … je ne serais pas en train de vous écrire dans ce cas-là …

Je vois une vague encore plus grosse que les autres arriver … Je dis à Soso : « Prépares-toi, celle-ci va être balèze ! » Et ben je croyais pas si bien dire … Je commence à me placer, les bras écartés, comme si j’étais le chef d’orchestre de cette symphonie hydraulique naturelle, comme je le faisais depuis quelques photos …


Je regarde la vague s’éclater sur les rochers, puis monter, monter, monter, dans un sacré vacarme, et la voit redescendre, mais, cette fois, dans ma direction … Et avant même que j’ai le temps de dire « ouf », le ciel devant moi se rempli de petites gouttelettes qui se dirigent vers moi … comme si un nuage venait de se poser au dessus de moi et qu’il voulait me déverser, en une fraction de seconde, toute son humidité sur la gu..**.., comme s’il voulait me déverser un mois de pluie entier en quelques secondes …

Je me mets à courir pour éviter ce tsunami de gouttelettes, mais trop tard, en 1 seconde, je suis trempé de la tête aux pieds sans qu’une seule parcelle de mon corps ne soit épargnée … Action magnifique … le pire dans tout ça ? Soso n’a pas filmé l’action … La bonne nouvelle ? C’est qu’elle a pris une rafale de photos que je vous ai mises juste en dessous et qui vous montrent la scène du début à la fin, seconde par secondes, comme un film de photos. Et oui, pendant que je prenais la douche du siècle, ma chérie s’amusait à me prendre en photo, et, à votre avis, dans quelle état était-elle quand je l’ai rejoint, tout ruisselant ? … Morte de rire 🙂 🙂 🙂 … Voici les photos témoins de la scène …

Noélyne 6 ans :

Bah en fait, il y avait des grosses vagues. Ça trempait mais j’avais un peu peur quand même !!! En fait, y’avait des escaliers, en fait, c’était comme des poissons qui se cachaient dedans et du coup, on ne pouvait pas aller dedans et y’avait une grosse vague qui est arrivée, elle s’est étalée haut dans le ciel et loin à gauche et à droite, c’était immense !!!!!!!!!

Papa s’est fait arroser par une vague tellement elle était grosse, elle est allée très très très haut et papa était presque tout mouillé son tee-shirt et son short !!!!

Enola 11 ans

Il y avait des vagues énorme, il y a même papa, il a voulu faire une photo et il dit : « ma chérie, regardes la vague, vite, prend une photo ». Maman se dépêche. Et là, maman est prête à prendre la photo, la vague se rapprochait  et papa lève les bras en l’air et la vague était tellement grosse que papa était trempé, il revient en courant !!!! Moi, je voulais pas tomber là dedans !!! Noélyne avait peur que papa tombe dans les vagues.

Soso :

On décide de repartir se promener du côté de Nerja après l’épisode de la grotte et du Balcon de l’Europe pour en découvrir davantage sur la ville et aussi pour me trouver un NEW téléphone !! Alléluia Alléluia Alléluia !!! MDR !

Cette petite ville est vraiment mignonne, je trouve, assez touristique c’est dommage, mais pour le moment, elle n’a pas perdu son charme.

On arpente les ruelles, et on prend la direction de la mer pour aller voir un peu les plages car on venait d’être déçus quelques jours plus tôt par l’une d’entre elles !! Et là, on aperçoit des vagues immenses, avec un vent léger mais chaud et les plages limite submergées par la mousse de l’eau salée. D’ailleurs, les gens s’y amusent, dans cette mousse toute blanche. On voit aussi quelques surfeurs, et là, on est en admiration pendant un long moment devant ces vagues majestueuses !!!

Je pense que vous allez vous poser la question : « est-ce que je suis repartie avec un nouveau téléphone de Nerja et de cette après-midi ?? » Bah NON ! MDR !!!! Après avoir visité la quasi totalité des magasins de téléphones de la ville, nous n’avons pas trouvé mon bonheur à ce niveau mais avons passé une belle après-midi … La suite dans les prochains épisodes … !

Le reste des photos de la journée :